La fin d’une saison bien particulière… la fin d’une époque.

La saison estivale est terminée. L’été a tranquillement laissé sa place aux fraîcheurs de l’automne. Les feuilles de nos arbres majestueux, maintenant tournées aux rouges aux jaunes et à l’oranger, nous indiquent que le froid arrive et qu’il est maintenant temps de fermer le potager.

Qu’avez-vous retenu de votre saison?

D’abord, elle a été longue et s’est étirée du mois de mai jusqu’à la fin du mois de septembre ; un été de canicule et de sécheresse. Le soleil a été présent, presque à tous les jours, battant des records, ne laissant pas beaucoup de chances aux végétaux. Les arbres ont dû lancer leurs racines en profondeur pour tenter de rejoindre des sources d’eau. Certains ont rougi plus tôt et perdu de leur feuillage, avant même le changement de luminosité, parce qu’ils avaient trop soif.

Une saison aux conditions extrêmes

Nous devons maintenant prendre en compte ces changements extrêmes, les évaluer, pour mieux les comprendre et s’y adapter. Nos trucs les plus efficaces par le passé, sont confrontés aux changements climatiques, nous obligeant à réfléchir différemment, si nous voulons être heureux des résultats à la fin de l’été.

Des petits gestes à faire immédiatement

Alors voici quelques petits gestes à adopter, pour optimiser l’impact positif sur votre environnement.

  • Laissez pousser votre gazon plus long dès septembre. Permettez-lui ainsi de faire le plein d’énergie pour l’hiver. Profitez-en pour ajouter de la biodiversité en semant du trèfle, par exemple.
  • Conservez vos feuilles mortes. Ce sont une source d’énergie pour vos végétaux. Vous pouvez en laisser sur le gazon. Les êtres microscopiques et les vers de terre, qui colonisent la terre vont s’en alimenter et continueront ainsi d’être les alliés de vos futures cultures, lorsque la belle saison reviendra. Les surplus, envoyez-les au potager et dans vos plates-bandes, en les incorporant légèrement à la terre. Laissez-les sur le dessus du sol. Elles deviennent ainsi un couvre sol, qui empêchera les rayons du soleil de brûler le sol.
  • Essayez d’intégrer des vivaces dans le potager ; mettez-y des fines herbes vivaces un peu partout ; ajoutez-y des bulbes d’ails et/ou des petits arbustes afin de donner un abri permanent aux insectes. Laissez des petits amoncellements de roches dans un coin du terrain, afin de leur donner un endroit où hiberner. Pensez comme la nature. Inspirez-vous-en. Ajoutez de la biodiversité!

En faisant ainsi votre part, non seulement vous aurez de meilleurs résultats lors de vos prochaines saisons de culture, puisque vous aurez donné les conditions gagnantes à vos sols, mais vous aurez également le sentiment d’avoir été utile ; d’avoir participé à protéger cette merveilleuse nature qui sait si bien vous gâter.

C’est la fin de cette saison estivale, une nouvelle viendra vite. C’est le temps de penser aux améliorations à faire ; celles qui seront gagnantes pour vous, ainsi que pour la biodiversité.

Lorsque la fraîcheur arrivera, l’entretien de vos espaces est nécessaire, afin de leur remettre l’énergie soutirée. Il est donc primordial de maximiser ce moment en lui retournant le service qu’il nous a rendu, en lui remettant ce dont il a besoin.

D’ici à ce que la chaleur nous revienne, on peut heureusement rêver aux futures plantations. À ce que vous avez aimé ; à ce que vous ne voulez pas recommencer. Votre bagage d’expérience est plus volumineux.

Imaginez tout ce que vous pourrez faire l’an prochain !

À bientôt,

Marie Josée Continelli
Chargée de projets CCCPEM

CCPEM

Heures d’ouvertures

Lundi : 8h à 18h


Mardi : 8h à 18h


Mercredi : 8h à 18h


Jeudi : 8h à 18h


Vendredi : 8h à 18h


Samedi : 8h à 17h


Dimanche : 8h à 17h


Jours fériés (1er juillet et 6 septembre) : 8h à 17h

© 2024 • Tous droits réservés Serres de l’Éden

Heures d’ouvertures

Lundi : 8h à 18h


Mardi : 8h à 18h


Mercredi : 8h à 18h


Jeudi : 8h à 18h


Vendredi : 8h à 18h


Samedi : 8h à 17h


Dimanche : 8h à 17h


Jours fériés (1er juillet et 6 septembre) : 8h à 17h