L’eau et le soleil - Observez bien votre jardin

Votre jardin manque-t-il d’eau ? Est-il trop exposé au soleil ?

Nous vous partageons aujourd’hui un article intéressant sur comment créer un équilibre dans votre jardin, le même qui se retrouve dans la nature, de Marie-Josée Continelli, Chargée de projet en agriculture urbaine.

Dans le département des nouveautés aux Serres

Le mimosa pudica est arrivé aux serres, oui oui la plante sensitive, celle qui dès qu’on la touche se ferme!!!

Originaire des zones tropicales d’Amérique du Sud, drôlement, elle fait partie de la famille des fabacées (ou légumineuses). Elle ne tolère pas les températures en dessous de 15 degrés. Pour le terreau, il vous faudra un mélange un peu acide, tout en drainant le fond du pot avec une couche de billes d’argile.

Placez votre plante à un emplacement très lumineux, mais sans soleil direct aux heures les plus chaudes.

L’arrosage devra être copieux en été. Vous pourrez ainsi admirer une belle sensitive !

Bonne Fête des pères

Nous profitons de l’occasion pour souhaiter à tous les papas
une merveilleuse journée de la fête des pères.

Bon jardinage !

Véronick et Michel,
Propriétaires des Serres de l’Éden


L’eau et le soleil

Observez bien votre jardin

Juin est arrivé, l’été est à nos portes. Chacun des jardiniers créatifs que vous êtes a commencé à mettre les mains dans la terre. Où en êtes-vous ? Êtes-vous certains d’avoir bien pensé à votre environnement ? Voici quelques points à observer pour vous aider.

Avez-vous certaines cultures qui auraient d’avantages besoin de soin ou d’eau, que les autres ? Sont-elles bien situées ou devrez-vous vous contorsionner pour les atteindre ?
Avez-vous suffisamment de soleil ou d’ombre ? Plusieurs végétaux ne supportent pas d’être au soleil pendant 10 heures tandis que d’autres en ont besoin, pour atteindre leur plein potentiel.

Voilà bien des questions qui peuvent vous préoccuper et il vaut mieux y répondre maintenant, où il est encore temps de faire des changements.

Il faut le reconnaître, la nature est un exemple de parfait équilibre. Les végétaux, à l’état sauvage, n’ont pas besoin d’arrosage et se contentent de la pluie. Mais comment se fait-il alors que ces plantes ne souffrent pas autant de la soif que celles de nos potagers ?

C’est qu’il y a plusieurs strates de végétaux de différentes hauteurs qui ont des enracinements différents. Ils forment un équilibre dans le sol. Celui-ci n’est donc pas à nu, ce qui permet à la vie biologique de s’épanouir et de bien remplir son rôle d’allié ; chaque plante a sa hauteur, sa circonférence et son type d’enracinement ; c’est cette combinaison de strates qui crée un couvert végétal équilibré.

Créer un équilibre

Dans le potager et les plates-bandes, il est donc important de recréer ce même genre d’équilibre. Par exemple, on peut mettre aux pieds de nos tomates, des plants de fraises. Ceux-ci protégeront les petites plantules de tomates lorsqu’ils sortiront dehors. Ils garderont les racines au frais, tout au long de la saison. Lorsqu’elles seront grandes, les feuilles des plants de tomates feront ombrage aux feuilles de fraisiers. Vous pourrez ainsi les récolter pour vous faire de bons thés glacés ou limonades, car le soleil ne les aura pas abîmés.

Autre exemple, à la place du gazon, on peut mettre de la menthe ou du raisin d’ours autour de notre plate-bande. Cela évite le désherbage inutile. Vos hostas, hémérocalles et autres vivaces, n’ayant pas le même type d’enracinement que les couvre-sol, n’auront pas de concurrence. Les indésirables, comme les chiendents, plantains et pissenlits auront de la difficulté à s’y établir. Vous pourrez même, sans risque pour le plant, leur passer un coup de tondeuse et l’odeur agréable ainsi dégagée, flottera dans l’air.

Évitez de ne faire que des lignes droites.

On observe notre coin de plantation et on plante ! Mais, où se trouvent les endroits ayant le moins de soleil ? Eh bien, c’est à cet endroit que vous installerez vos fines herbes et vos laitues. Vous n’avez pas d’ombre au jardin et en avez besoin ? Vous pouvez en créer en y plantant des plants de bleuets, d’asperges, des tournesols ou des haricots grimpants sur une tonnelle. Votre imagination n’a qu’une seule limite : la réalité de votre terrain. Les caractéristiques de votre espace de plantation qui sont à garder en tête sont l’espace, la lumière et l’entretien que vous devrez faire.

La nature est un professeur à observer et à imiter. Elle nous montre le chemin à suivre. S’en inspirer nous évitera bien du travail et bien des déceptions.

Bonne saison de jardinage,

Marie-Josée Continelli
Tech horticulture et environnement
CCCPEM

 

CCPEM

Heures d’ouvertures

Lundi : 8h à 18h


Mardi : 8h à 18h


Mercredi : 8h à 18h


Jeudi : 8h à 18h


Vendredi : 8h à 18h


Samedi : 8h à 17h


Dimanche : 8h à 17h


Jours fériés (1er juillet et 6 septembre) : 8h à 17h

© 2024 • Tous droits réservés Serres de l’Éden

Heures d’ouvertures

Lundi : 8h à 18h


Mardi : 8h à 18h


Mercredi : 8h à 18h


Jeudi : 8h à 18h


Vendredi : 8h à 18h


Samedi : 8h à 17h


Dimanche : 8h à 17h


Jours fériés (1er juillet et 6 septembre) : 8h à 17h